Processus créatif Creation process

Images de l'installation Installation's images

Teaser

back retour
Gabriel Desplanque

Gabriel Desplanque

La chambre de Dieu

installation

Installation sonore pour un bureau, une chaise, quatre plantes vertes, un grand sapin, des objets en mouvement et des paroles tonitruantes.

C’est une chambre qui raconte, témoigne et extrapole. C’est une chambre qui ne ressemble pas à une chambre mais plutôt à un espace administratif. Le bureau aseptisé d’un étrange directeur.

Dans cette pièce, un bureau. Sur le bureau, un ordinateur, une figurine qui danse, un téléphone, une sonnette et une imprimante. Autour, quatre plantes vertes circonscrivent l’espace de l’installation. Dissimulées dans les feuilles de chaque plante, une lampe et une enceinte. En retrait, un grand sapin joue de la musique et crache de la neige. Tous ces objets s’animent et réagissent aux voix diffusées par les enceintes.

C’est une chambre qui se fait l’écho de faits insignifiants ou essentiels, les mélange, les découpe et les assemble. C’est une chambre mais ça pourrait tout aussi bien être un autre lieu. Un de ces lieux dans lesquels on s’affaire pour occuper l’espace de nos vies humaines.

Un lieu d’auscultation de la parole qui atteste de la difficulté à s’entendre dans le brouhaha ambiant. Un lieu qui change de taille continuellement. Tour à tour un lieu d’intimité, une cellule, un open space impersonnel et un paysage ouvert sur l’horizon ; jamais deux fois le même. Un lieu habité par de nombreuses voix qui s’additionnent ou se soustraient, s’annulent ou s’amplifient. Des voix graves, aigües, discrètes, riantes, criantes, criardes qui s’accordent par moment pour chanter. Une chorale de voix discordantes et contradictoires.

Sébastien Cabour, Daniel Dobbels, Ramy Fischler, Carl Huchon, Eric Prigent, Blandine Tourneux, Madeleine Van Doren, Simon Apostolou

Prise de son et montage son : Valentine Gelin
Mixage in situ : Sébastien Cabour
Chef opérateur : Aurélie Brouet
Images additionnelles (Super 8 et HD) : Gabriel Desplanque
Construction décor : Christophe Gregório (responsable atelier), Emmanuel Vaskens (chef serrurier), Marie Devarenne (serrurière), François Bedhomme (chef constructeur), Guillaume Gravina (constructeur) et Isabelle Vendeville (menuisière)
Les voix : Béatrice Barrier - Anne Battistella - Eric Bilien - Elsa Brès – Bryan Campbell - Kevin Chevremont – Aurélien Deseez – Romain Guillet - Milla & Dante Houchon - Thierry Leviez - Angel Liegent - Véronique Lorne - Thibaut Menoux - Lorraine Ouvrieu - Sarah Saulnier de Praingy

Gabriel Desplanque (1981) est diplômé de l’Ecole des Arts Décoratifs de Paris (ENSAD - 2006) et des Beaux-Arts de Paris (ENSBA - 2008). Sa pratique explore différents mediums en fonction des sujets qu’il aborde ; photographie, dessin, installation, vidéo, écriture et performance composent son travail. Le langage, omniprésent dans ses pièces, apparait comme le moyen d’échapper à l’insignifiance des personnages qui y figurent, de démêler le vrai du faux, le fantasme de la réalité. La figure humaine est en prise à des situations étranges, qui les dépassent et les contraignent. S’intéressant à la performance, à la danse et à la musique, ses œuvres font cohabiter ces médiums au sein de pièces complexes et légères, sortes de spectacles-expositions, d’œuvres-kermesses. Il a exposé dans des galeries (Galerie Paul Frèches, Galerie Mélanie Rio…) et dans des institutions en France (Hors Piste à Beaubourg, Musée des Beaux-arts de Paris, Musée des Beaux-Arts de Rodez, L’Arsenal à Metz, Centre d’Art Bastille à Grenoble…) et à l’étranger (Institut Français de Barcelone, Foire d’art vidéo Loop à Barcelone, Festival Paris-Berlin…) Son travail a fait l’objet de deux expositions personnelles, «J’ai peu d’effet personnels» à la galerie Plume (Paris, 2011) et « Maison Suzanne » à la Maison Zervos (Bourgogne, 2014). La performance pour quatre chanteurs et un chien fou «J’ai bâti une maison sur trois octaves» a été montrée au Théâtre de la Ville (Danse Elargie, 2014) et aux Laboratoires d’Aubervilliers. Il travaille actuellement sur une pièce sonore pour la Fondation Vuitton.

Son travail est visible sur ce lien : www.gabrieldesplanque.com