Sémaphores : L'enfant aveugle

Cinéma

L'Enfant aveugle
De Johan van der Keuken
1964 | Pays-Bas | 0h24

Quelle perception un enfant aveugle a-t-il de la réalité? Le cinéaste a passé deux mois dans un institut spécialisé aux Pays-Bas pour répondre à cette question. L’enfant aveugle révèle un monde difficile à imaginer : la lutte continue de l’homme sans regard pour rester en contact avec la réalité. Pour rendre compte d’un tel handicap au quotidien, Johan van der Keuken trouve des équivalences formelles, soutenues par une bande son inventive. Une approche sensible qui refuse le pathos et nous reste en mémoire.

suivi de :

Herman Slobbe, l'enfant aveugle 2
De Johan van der Keuken
1966 | Pays-Bas | 0h29

Johan van der Keuken a réalisé un premier film de 24 minutes dans une institution d’enfants aveugles. Au cours du tournage, il remarque Herman Slobbe auquel il consacre un deuxième film. La forte personnalité d’Herman se double d’un rapport exceptionnel à la jouissance. Les aveugles apparaissent souvent comme des êtres introvertis, celui-ci s’éclate en permanence que ce soit dans une recherche sonore éperdue ou dans d’autres challenges. En bon cinéaste, Johan van der Keuken intègre la force d’un tel désir : Herman devient le reporter du film, change de rôle, n’est plus objet.

Sémaphores est un rendez-vous proposé par Boule de Suif, en collaboration avec l'AC Tourcoing et l’association Etouchane.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.