L'image éclaire

image de l'oeuvre L'image éclaire de  Ramy Fischler Ramy Fischler

De Ramy Fischler installation 2015

J’ai élaboré une petite théorie d’astrophysicien rêveur, à usage personnel : elle consiste à considérer que le monde – et notre terre en particulier – n’est pas éclairé par une lumière blanche, pure et homogène, émise par le soleil. Au contraire, le rayonnement solaire serait déjà chargé d’images, et cette grosse lampe qui éclaire le monde des Hommes, ressemblerait plutôt à un projecteur de cinéma. Sa lumière ne vient pas éclairer des objets et des êtres déjà là, préexistants et comme en attente dans l’obscurité : en fait, les êtres et les objets seraient apportés par la lumière elle-même, ils n’existeraient pas en dehors d’elle et nous serions les personnages projetés par ce film-là.

C’est sur cette rêverie que j’ai imaginé mes premières installations qui mettaient face à face un objet et un projecteur de films. En passant des oeuvres d’art aux objets de la vie domestique, entre lesquels il m’arrive de ne voir aucune différence, toute source de lumière, qu’il s’agisse de l’éclairage public ou des lampes des intérieurs privés, pourrait, au lieu d’éclairer l’environnement réel, le baigner dans les images de nos rêves ou de notre imagination. Je retrouve dans les recherches et dans les productions de luminaires de Ramy Fischler un même champ spéculatif, mais fortement réactualisé par le recours aux technologies les plus innovantes. Il ne s’agit plus de projecteur et de projection, mais d’écran fonctionnant recto verso, à la fois comme support d’images animées et comme réflecteur qui renverrait une lumière du jour. Un transfert, une transformation, s’opèrent : les lumières qui arrivent dans le film, lisibles comme celles d’un tableau accroché au mur, parfois apportées par des personnages, parfois par des événements du ciel, deviennent au revers, grâce à la technologie des leds, une lumière pure, réfléchie par le mur. Paradoxalement, cette lumière fonctionne comme une ombre portée, une ombre négative, une ombre blanche : elle accompagne fidèlement les personnages et les événements. Alain Fleischer

Images de l'oeuvre

Oeuvres de Ramy Fischler produites par Le Fresnoy :

Retour à la liste des productions

20-a

20-b