Doctorat et recherche

Ecole

Le Fresnoy développe depuis sa création une intense activité sur le plan de la recherche, tant du point de vue théorique, par l’organisation de nombreux colloques internationaux et séminaires, que du point de vue de ses relations et conventionnements avec des laboratoires universitaires impliquant artistes et scientifiques.

Depuis une dizaine d’années, un ensemble d’initiatives a en particulier été déployé en vue de rapprocher le monde de la création artistique de celui de la recherche scientifique et de la société civile (designers, entrepreneurs, citoyens).

Le Fresnoy a par ailleurs inauguré en 2011 un programme doctoral à l‘adresse de ceux qui souhaiteraient conjuguer à leur activité artistique une dimension spéculative. Comportant une formation théorique et méthodologique qui conduisent, simultanément, à la création d'une œuvre et à une thèse brève (~150 pages), cette option est proposée lors de la première année du cursus aux étudiants admis au concours du Fresnoy.

Philosophie de la recherche au Fresnoy

A la différence des autres écoles d’art, où la pédagogie est habituellement assurée par un corps enseignant permanent, l’encadrement des étudiants est dispensé au Fresnoy par des artistes invités et des consultants extérieurs, renouvelés annuellement. Cette spécificité donne lieu à la conception et à la mise en place d’un modèle original, où s’articulent différentes initiatives au sein desquelles circulent les acteurs de la recherche.

La recherche est définie au Fresnoy sans se référer à un champ disciplinaire précis, reconnaissant ainsi l'autonomie de cette activité vis à vis d'une méthodologie qui viendrait d'une discipline ou d'un champ de la connaissance donnés. Ainsi, plutôt que de s’inscrire dans un programme prédéfini, les thèmes de recherche émergent naturellement des projets singuliers portés par les candidats au doctorat et des propositions émises par les artistes et scientifiques impliqués dans cette activité.

Une des spécificités du Fresnoy en comparaison au monde de la recherche académique est enfin sa capacité de mise en production des œuvres conçues et réalisées par les artistes.

Doctorat en création artistique

Le Fresnoy a élaboré depuis 2011 avec l’Université du Québec à Montréal, partenaire « historique », une convention de collaboration pour le copilotage d’un doctorat en création artistique destiné à des étudiants des deux institutions, instaurant un cursus spécifique associant séminaires méthodologiques et thématiques à l’UQAM, création et productions d’œuvres au Fresnoy, rédaction et soutenance de la thèse sous la direction de deux co-directeurs, désignés par les institutions respectives.
Un second partenariat avec l’Université de Lille a donné lieu à la mise en place d’une convention entre les deux établissements à la rentrée 2018, avec une première étudiante sélectionnée pour ce cursus.
Ce programme ne comporte pas d'axes de recherche prédéfinis mais se déploie à partir des propositions singulières formulées par les candidats.

Doctorats soutenus

Joachim Olender, sous la co-direction de de Catherine Perret et Jean-François Peyret (Université Paris 8 – Le Fresnoy) : « Le cinéma à l'épreuve de la faille ou la mise en place d'un système topographique du sensible par la machine cinéma » (thèse soutenue le 8 décembre 2018)

Isabelle Prim, sous la co-direction de Joanne Lalonde et Jean Narboni (UQAM – Le Fresnoy) : « L’archive comme commencement et commandement de la fiction au cinéma, comment le montage la re-présente » (thèse soutenue le 28 mars 2019)

Doctorats en cours de cursus en 2019

SMITH, sous la co-direction de Louise Poissant et Claire Denis (UQAM – Le Fresnoy) : « Le statut ontologique du sujet déconstruit et re-produit à travers la performativité artistique »

Marie Lelouche, sous la direction de Anne Bénichou et Patrick Jouin (UQAM – Le Fresnoy) : « Une médiologie du sampling au service d’un renouvellement de la pensée sculpturale »

Vir Andrès Hera, sous la direction de Vincent Lavoie, co-direction artistique à définir (UQAM – Le Fresnoy) : « Souvenirs d’Occident, ou le statut et la co-fabrication des représentations hybrides issues des sociétés post-coloniales en Occident »

Marie Sommer, sous la direction de Marie Fraser, co-direction artistique à définir (UQAM – Le Fresnoy) : « Face à l'archive, stratégies de relecture artistique »

Cindy Coutant, sous la direction de Nathalie Delbard et Julien Prévieux (Université de Lille – Le Fresnoy) : « Pratiques du contre-dispositif en milieux numériques ».

Le Fresnoy a accueilli en retour Guillaume Vallée et Alice Jarry, doctorants québécois en Études et Pratiques des Arts à l’UQAM.

Groupes de recherche « art / science / société »

2018-2020

Un groupe de recherche a été inauguré en octobre 2018, sur le thème « L'Humain qui vient ». De dimension internationale, ce groupe rassemble plusieurs partenaires institutionnels – Sciences Po Paris, University College of Dublin, l’Ecole Supérieure d’Architecture de Paris, l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et le centre d’art La Non-Maison – qui sont amenés à coordonner, tout au long de l’année académique 2018-2019, sous la forme de conférence, journée d'étude, dialogue et discussion publique, etc., une série de réunions de travail à la fois pour programmer et préfigurer le colloque international prévu pour mars 2020 et pour préparer une exposition qui se tiendra au Fresnoy à la même période.

Coordination scientifique :
Joseph Cohen, Olivier Perriquet, Raphael Zagury-Orly

Évènements:

  • 4 février 2019 - Rencontre au Centre Culturel Irlandais - Consulter le programme
  • 20 mai 2019 - Rencontre au Fresnoy - Consulter le programme
  • 26 juin 2019 - Rencontre au Musée de la Chasse et de la Nature - Consulter le programme
  • 8 février -> 26 avril - Exposition au Fresnoy "L'humain qui vient"
  • fin mars - Colloque au Fresnoy "L'humain qui vient"

2014-2017

Le Fresnoy a mis en place à l’automne 2014, avec le soutien de la fondation Carasso, un groupe de recherche et de création dont la mission a été de catalyser les échanges entre artistes et scientifiques au travers de la mise en commun de leurs savoirs et de leurs savoir-faire. Rassemblant des artistes et des scientifiques issus de différentes disciplines, ce groupe de recherche s’est réuni au Fresnoy avec une périodicité de 3 à 4 mois entre 2014 et 2017 lors de sessions de plusieurs jours autour d’un sujet commun, que chacun était invité à appréhender selon sa propre pratique : « l’incertitude des formes ».

Chaque rencontre a été l’occasion d’un partage de connaissances sous la forme de présentations au sein du groupe afin de permettre aux participants d’initier des collaborations en privilégiant une mixité art-science. Plusieurs présentations auprès d'un public étudiant ont eu lieu au Fresnoy. Des étudiants en cours de cursus, notamment des candidats au doctorat en création artistique, ont participé aux rencontres, présentant également leurs projets en cours de réalisation.

Le groupe a produit un ensemble de travaux théoriques et artistiques, qui ont été présentés lors de l’exposition « Le rêve des formes, Art, science, et cie. » célébrant au Palais de Tokyo les vingt ans du Fresnoy du 14 juin au 10 septembre 2017, ainsi qu’au colloque de clôture, qui s’est tenu les 5, 6, 7 septembre 2017 au Collège de France.

L’exposition et le colloque s’accompagnent de deux publications : le Magazine du Palais de Tokyo, dont le n° 25 est consacré à l’exposition, et les actes du colloque, aux Editions du Seuil.

Accueil de chercheurs scientifiques

Pour accompagner les évolutions futures du Fresnoy, deux initiatives ont été engagées à la rentrée 2018 : l’accueil d’un jeune chercheur scientifique, qui est amené à participer intégralement aux activités pédagogiques destinées aux étudiants artistes ; et l’implication de chercheurs scientifiques au sein du cursus pour l’accompagnement des étudiants.

Dans la perspective d’un élargissement du spectre des activités du Fresnoy, ces deux actions ont un caractère expérimental, permettant notamment d’observer l’interêt que les scientifiques portent au Fresnoy et d’anticiper les modalités pratiques d’interaction entre artistes et scientifiques.

Accueil d’un chercheur scientifique au sein du Fresnoy

Pour la deuxième année consécutive, un appel à candidatures a été lancé à l’adresse des chercheurs scientifiques et des doctorants qui souhaiteraient développer un projet en rapport avec leur activité de recherche, tout en s’immergeant dans un environnement artistique. Il est attendu un projet de nature scientifique, ou dont les enjeux intéressent la science. Le candidat participera au cursus proposé aux artistes étudiants et bénéficiera pour son projet des mêmes moyens de production que ces derniers.

Consultances scientifiques auprès des étudiants artistes

Jean-Philippe Uzan (astrophysicien) et Annick Lesne (physicienne, biologiste) interviennent depuis 2018 comme consultants au cours de l’année et accompagnent les étudiants dans leurs projets au travers de rendez-vous personalisés.

Dans les salles cette semaine.

, , , ,
vendredi 18 octobre à 20h00
de Paddy Breathnach - 2018
, , , ,
Du 18 au 20 octobre
de Grímur Hákonarson - 2019
, , ,
Du 19 au 20 octobre
de Olivier Meys - 2017
, , ,
Du 19 au 20 octobre
de Steven Wouterlood - 2019
À partir de 8 ans