Yuyan Wang

All movements should kill the wind

- Film - 2019

présenté dans le cadre de l'exposition Panorama 21

Film


Un homme, cet animal qui façonne son environnement et qui façonne aussi son cerveau.
Un brouillard, un peu plus dur que l’air – les poussières de pierres.
Une structure hexagonale, comme un monolithe à qui on n’ose pas poser de questions.
À deux cents kilomètres de Pékin, j’ai trouvé une fabrique de sculptures où les hommes vivent au milieu de rochers en attente d’être cassés, découpés, poncés.
Les mêmes gestes reviennent encore et toujours pour écrire une histoire de détérioration et de réparation.
Cette histoire s’efface dans la fabrication des monuments. Avec le vent qui dissémine inexorablement les traces de ces actions.

Yuyan Wang


Née en 1989, WANG Yuyan est actuellement étudiante au Fresnoy - Studio national des arts contemporains. Diplômée des Beaux- arts de Chine en 2012 et des Beaux-arts de Paris en 2016 avec les félicitations du jury, elle réalise des projets multi-médias qui oscillent entre la vidéo, la performance et l’installation souvent dans une perspective immersive.

Son travail s’inspire de sujets variés comme les films d’horreur, la culture du bien-être, les pseudo-sciences du succès et la banalité de la vie quotidienne. Elle créent de légers déplacements sur des formes préexistantes et tente de reconsidérer le plus souvent les systèmes contemporains qui visent à produire des états optimistes selon un processus d’abstraction qui les déstructure.

Remerciements


Fabien Danesi, Wang Jianqiao, Ji Aiqing, Ressource YouTube : BLOOD UNDER THE MICROSCOPE de Microscope Guy, Mairie de Quyang, Liu Guangli, Florent Bourgain, Yohei Yamakado, Daniel Dobbels et Madeleine Van Doren.

Crédits


Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains, Tourcoing