Thiago Antonio

Amphitheatrum Sapientiae Hermeticum

- Installation - 2019

présentée dans le cadre de l'exposition Panorama 21

Installation


L'installation est le fruit d'une recherche sur les récits cosmologiques et d’une étude de phénomènes scientifiques de l'univers, qui racontent l'origine de notre création d'un point de vue mystique et fictif.

En mélangeant ces éléments avec des notions issues de l'alchimie, de l'astronomie ancienne, de la science-fiction et des fables, je recrée ce microcosme en partant d'un personnage mythique de l’Antiquité gréco-égyptienne : Hermès Trismégiste, personnage légendaire qui aurait apporté au peuple égyptien toutes les connaissances naturelles et surnaturelles, ainsi que l'écriture hiéroglyphique, ou encore des savoirs liés à la médecine ou l’alchimie. Il a également inspiré la pensée de Platon, de Léonard De Vinci et d’Isaac Newton.

L'histoire est racontée dans une sorte de théâtre mécanique, dans lequel des mobiles semblent en orbite dans l'espace, dans une chorégraphie de mouvements et de lumières.

L'utilisation de verres soufflés fait référence au processus alchimique de transmutation de la matière. Grâce aux verres et aux lentilles, nous pouvons imaginer et voir l’immense et l’infime. Hermès Trismégiste écrivait : « Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut ». La découverte des télescopes et des microscopes affirme la nécessité intrinsèque pour l’humanité de comprendre son origine, sa genèse.

En usant d’un discours sans parole mais parsemé d'images représentant des mystères et des énigmes, ce travail cherche à atteindre l’intellect par les sens, et ces rituels d'images symboliques permettent de nous connecter à différents univers, différentes échelles et différents niveaux de réalité.

Thiago Antonio


Thiago Antonio est né à Rio de Janeiro en 1988. Sa formation en cinéma et son intérêt pour la poésie et la littérature ont conduit son travail vers les arts visuels et numériques, en prenant la forme de poèmes visuels et de vidéos. Dans sa série Videolivros, l’auteur se place comme personnage à la première personne du singulier en insérant des textes et des images d’archives personnelles construites à partir de ses déplacements. L’écoute et l’empathie sont au cœur de son travail.

Remerciements


Paulo Denizot, Yann Fertil, Simon Muller

Crédits


Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains, Tourcoing