Shirin Abu Shaqra

Un instant mon glamour

- Film - 2009

présenté dans le cadre de l'exposition Panorama 11

Film


Qu'est-ce qu'une diva? Une femme au talent prodigieux, qui chante pour libérer un souffle provenant d'une sphère presque divine, qui possède une voix subtile et puissante, et qui, grâce à des textes provocants et touchants, enflamme les foules chaque fois qu'elle se produit. Avant de rencontrer Wadad en 2006, j'avais entrepris depuis quelques années un travail de recherche sur la musique arabe; je cherchais à sentir dans une voix l'air salé de la mer, la puissance du climat montagnard, la sécheresse cristallisée du désert ou la sophistication d'une citadine comme Wadad. Lors de nos rencontres, j'ai recueilli auprès d'elle un ensemble d'archives, de chansons et de confidences. À neuf ans déjà, elle chantait en direct à la radio. Depuis, sa voix n'a cessé d'être diffusée sur les radios arabes, chaque jour et pendant des décennies. Grâce à sa voix, aussi versatile que son registre, Wadad chante la «femme», dans tous ses états, telle que Bergman, Fellini ou Fassbinder l'auraient filmée. Elle se libère des lois de classes et s'arroge tous les accents. Sa recette est simple, et pourtant personne d'autre n'y est parvenu. Et pourtant ses origines juives, sa conversion à l'islam, ses rapports amoureux tumultueux, son caractère ombrageux, les rivalités du métier et la situation politique l'entraînèrent inexorablement vers l'anonymat. Plutôt qu'un documentaire, c'est un essai poétique. Un voyage, à travers une musique éblouissante, pour tenter de dresser à travers les événements de sa vie et de ses chansons le portrait d'une diva. C'est une mosaïque, une chanson alternant séquences réelles et imaginaires, narration et refrains, témoignage historique et lyrisme. Le film jongle ainsi entre les époques, mêlant les supports et les temporalités. Wadad est décédée le 20 février 2009.

Shirin Abu Shaqra


Née en 1978 au Qatar. Vit et travaille entre Paris et Beyrouth.

2009 : Un Instant Mon Glamour (34’, essais poétique), écriture, réalisation et montage, Production Le Fresnoy, Prix du meilleur film au festival Né à Beyrouth en août 2009. 2008 : Walking Distance (12’, arrêt sur images), écriture, réalisation et direction artistique, production Fuad Kurani & Shirin ‘Abali. 2007 : Baramil Sabra (26’, documentaire de création), réalisation, co-caméra, co-montage, co-mixage, production Arab Film Institut. 2007 : On war and Love (journal photographique), collaboration avec Fouad Elkoury. Exposé à la Biennale de Venise, publié la même année aux Éditions Intervalles, Paris.

Remerciements


Wadad, Rima, tamara, l'équipe et mes collègues du Fresnoy, Elias Sahhab, Marwan Alaily (World Wide Shot Production), Emmanuel Barrault (DKB production), Samer Dadanian (Final Cut Production), Fouad Kurani, Fondation Arabe pour l'image

Crédits


Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains, Tourcoing