Toudou

Comme les saumons et les truites

- Installation - 2023

présentée dans le cadre de l'exposition Panorama 25

Installation


Toudou s'est enfin jeté à l'eau. Alors qu'il traverse les marais du réel, il découvre la multitude de ses propres visages. Alors qu'il franchit le col des misères, il recouvre la mémoire d'une paix intérieure. Sur son chemin, il fredonne ses doutes, ses peines et ses joies. Lui qui ne pensait qu'à partir en silence, le voilà qui chante en rentrant à la maison.

Toudou


Il ne bouge pas, il n'œuvre pas, il désœuvre, il aspire, il est aspiré. Il traverse le désert. C'est trop tard ou trop tôt pour être l'enfant, le dromadaire est mort de soif, il est chaton plus que lion, et de toute façon le dragon est dans un musée. Il se souvient, jadis il y avait ici un océan. En ces eaux, l'un de ses ancêtres affrontait sa bête intérieure : un gigantesque serpent de mer. Il ne se souvient pas, il fabule. C'est peut-être la même chose. Il gesticule, il ouvre, il œuvre, il expire, il est loin d'être expiré. Le vent souffle sur sa voile d'images délavées. La lame propulse sa planche dans les courants où il se répète et s'essouffle jusqu'au silence du noyé. Il surfe vers le mirage. Les sirènes chantent. Il fait naufrage.

Remerciements


Merci la pluie et le beau temps.

Crédits


Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains, Tourcoing