Princess of Parallelograms
Thomas Depas (BE)
Princess of Parallelograms
Installation

Human are constantly reinventing themselves through technology. This redefines our connections to others, to the world and to ourselves. Whenever we delegate certain functions, we lose certain capacities. From the invention of writing to today’s search engines, we have delegated our capacity for memory to the machine. With the proliferation of sensors and the measurement of our physiological flows, our relation to our bodies is changing; with Satnavs, it is our capacity to find our way, to inhabit the world.

What will happen when our imagination itself is externalised in machines?

Artificial intelligence constructs its own world-truth that is beyond our sensory perception. Generative Adversarial Networks (GANs) use algorithms to synthesise and generate images in a completely new way. These images have almost uncanny aesthetic characteristics, seeming to emerge from an ocean of data, a kind of pixel soup. Rather as if we were observing the emergence of artificial “thought.” The machine learns to understand the “essence” of a thing, be it an animal, the face of a celebrity or a body of text. It is then able to generate new images of this thing, including faces of celebrities who do not exist, mutant animals, or new texts. Eventually, AI will be capable of instantaneously and dynamically emulating all representations. The era of the optical machine and the capture of reality will then be at an end, supplanted by the era of machines that generate their own reality.

andro Della Noce, Nathalie Rozanes and Emmanuel Van Der Auwera

Thomas Depas
Thomas Depas Belgique
Promotion Michelangelo Antonioni

Thomas Depas was born in 1985.

After obtaining degrees in visuals arts at ESA Saint Luc in Tournai and in cinema from HELB (former INRACI) in Brussels, he continued at Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains in Tourcoing (2017-2019).

In his work he manipulates images by means of mechanical, chemical and transcoding operations, probing their structure in order to reveal their physicality. By pursuing a sensory approach to the movement-image (film and digital art), he explores the relations between technology and life forms.

Cursus

Vit et travaille actuellement à Bruxelles.

Après l’ESA Saint-Luc, option Art Visuel de l’Espace, il intègre l’HELB-INRACI (Haute école libre de Bruxelles - Institut de Radioélectricité et de Cinématographie), d’où il sort diplômé en Cinématographie en 2012. Il intègre ensuite d’une part le LABO bxl, collectif de recherche et d’expérimentation autour du medium film et d’autre part le FABLAB de l’IMAL ( Interactive Media Art Laboratory).Il combine sa pratique artistique avec le métier de chef opérateur en collaborant avec de nombreux artistes tels que Dora Garcia, Thierry Oussou, Aline Bouvy, Christina Vantzou, Julien Saudubray et Emmanuel Van Der Auwera.

Enfin, tout récemment, on a pu le voir comme comédien dans les films du metteur en scène et réalisateur Claude Schmitz : Rien sauf l’été (Grand Prix Europe 2017) du Festival de Cinéma de Brive et Braquer Poitiers - Chapitres 1 & 2 (Prix Jean Vigo 2019).

    • Centrale Lille L’École centrale de Lille (Centrale Lille, EC-Lille) est l'une des cinq plus anciennes écoles d'ingénieurs de France dont les anciens élèves sont cofondateurs de la fédération des associations et sociétés françaises d'ingénieurs diplômés, parmi les 205 écoles d'ingénieurs françaises accréditées au 1er septembre 2018 à délivrer un diplôme d'ingénieur2.
    • Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains, Tourcoing Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains est né de la volonté du ministère de la Culture et de la Communication d’implanter dans le nord de la France, un établissement supérieur d’enseignement artistique d’un type nouveau, pôle d’excellence d’envergure nationale et internationale, dont les références furent exprimées par quelques formules telles que « un IRCAM des arts plastiques » ou encore « une villa Médicis high-tech ».

Sa pédagogie, principalement fondée sur la production d’œuvres de toute sorte dont le point commun est l’intégration de techniques audiovisuelles professionnelles, en fait un lieu de production, d’expérimentation et de diffusion totalement inédit.

Source: http://www.lefresnoy.net/fr/Le-Fresnoy/presentation
    • CNRS Le Centre national de la recherche scientifique est un organisme public de recherche (Établissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la tutelle du Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche). Il produit du savoir et met ce savoir au service de la société.
    • Université de Lille Lieux de vie étudiante, de travail, d'échanges et de culture, les campus sont le cœur vivant de l'Université. Ils portent l'ensemble des services dédiés à la formation, à l'orientation, à l'insertion professionnelle mais aussi ceux qui s'inscrivent dans le registre de la vie quotidienne (obtention d'un logement, d'une bourse, restauration, santé, prise en compte du handicap...). Enfin ce sont sur ces espaces que s'expriment la culture et la vie associative, si précieuses pour l'expression et la formation citoyenne des étudiants.

Source: http://www.univ-lille.fr/vie-des-campus/
    • INRIA Lille Nord- Europe Inria s’engage, aux côtés de ses partenaires académiques, institutionnels et industriels, sur les grands chantiers de recherche et d’innovation dans le domaine des Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication. Le centre de recherche Inria Lille – Nord Europe  donne accès aux meilleures recherches européennes et internationales au bénéfice de l’innovation et des entreprises notamment en région. Fort de cette dynamique, le centre affiche une politique internationale de recrutement et d’accueil attractive.

Source:  http://www.inria.fr/centre/lille/presentation/un-centre-en-region-ouvert-sur-le-monde
    • CRISTAL Centre de Recherche en Informatique, Signal et Automatique de Lille