Héliotrope
Hadrien Téqui (FR)
Héliotrope
Film -

Introduit en milieu naturel, un robot traque la lumière du soleil afin d'assurer sa propre survie. Autonome en énergie et dans ses déplacements, le robot simule le comportement primaire commun à tous les êtres vivants : l'instinct de survie. Entité ni vivante ni inerte, le robot a été uniquement conçu pour lui permettre de survivre dans un milieu donné. Ni fiction ni documentaire, le film dresse un portrait dans le temps de cet objet. Pour achever son but, le robot doit s'adapter à son environnement, aux irrégularités du terrain, à la présence d'obstacles ou d'animaux. Son comportement étant imprévisible, le film s'écrit en s'adaptant aux actions du robot. Il n'y a pas d'événements, pas de script. Dans le film ce n'est pas tant le robot qui doit s'adapter à l'environnement que l'environnement qui s'adapte à la présence du robot. Ce dernier tente de trouver sa place, d'introduire son propre rythme dans une partition où dialoguent déjà le végétal, le minéral et l'animal.

Hadrien Téqui
Hadrien Téqui France
Promotion Michelangelo Antonioni

Né en 1993 à Nantes. Suite à l'obtention de mon baccalauréat, j'ai intégré une licence Arts Plastiques à Angers en 2011 puis un Master Arts Plastiques à Lille en 2014. J'obtiens mon Master en 2016. C'est au cours de ce master que je développe une pratique centrée sur l'installation, la vidéo et la sculpture. Je choisis alors de poursuivre mon cursus au sein du Fresnoy - Studio national des arts contemporains, que j'intègre en octobre 2017.

Production : Le Fresnoy, Studio national des arts contemporains