Stases
Marie Sommer (FR)
Stases
Installation

Vidéos, bande sonore, tirages argentiques

Comme un film éclaté, une enquête en plusieurs substances, des documents se déploient et questionnent le caractère augural de l’archive.

Un premier film scrute des archives de la Stasi, sans légendes, caviardées, annotées ou numérotées. Double systématique du réel, ces images prospectives sont archivées pour être éventuellement regardées demain. Pour la plupart des dossiers, dont l’ouverture est annotée en première page, j’ai été la première à y inscrire une date, preuve que les images n’ont jamais été regardées. Sur un autre écran, dans l’espace où sont gardées ces images, la caméra semble glisser entre les archives, les dossiers, les couloirs, les bureaux, dans un temps où le vide est redevenu maître de ses lumières, de ses objets, des signes d’une sourde activité répressive, obsessionnelle et paranoïaque.

En parallèle, des surfaces photosensibles ont enregistré aléatoirement le rayonnement de pierres radioactives. Le contact des pierres avec des plaques de négatifs vierges, pendant plusieurs mois, a créé une trace pareille à celle de la lumière. L’invisibilité totale de ces rayons empêchent de prévoir l’image qui sera formée par l’impact de la pierre sur la surface.

Entre ces documents, un film sans image déroule un texte de Bruce Bégout.

Marie Sommer
Marie Sommer France
Promotion Michelangelo Antonioni

Née en 1984, photographe et plasticienne, Marie Sommer est diplômée de l’École des Arts décoratifs de Paris en 2009. En 2010, elle publie aux éditions Filigranes / LE BAL et avec l'auteur Jean-Yves Jouannais, une recherche photographique, qui révèle l’artificialité d'une colline construite avec les ruines de Berlin : Teufelsberg. Elle poursuit ses études à l’École de la Photographie d'Arles (2012) ou son travail converge vers certaines zones qui convoquent monuments, mémoire et rurologie (la science des ruines), et un certain attrait pour les lieux à la géographie particulière comme les îles. Entre 2013 et 2015 lors de résidences en Espagne à la Casa Velázquez, puis à Bilbao Arte, elle arpente les ruines du village de Belchite dont l'érosion le confond aux paysages minéraux ravinés d’où il a été extrait.
Depuis 2016, elle entreprend une recherche sur des fonds d'archive d'images de surveillance.

Cursus

2012 ENSP - Arles - FR- École Nationale Supérieure de la Photographie Master in Fine Arts
2009 ENSAD - Paris - FR - École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs Master in Fine Arts
2008 HAW - Hambourg - Allemagne - Hochschule für Angewandte Wissenschaften
2004 ESAA - Duperré - Paris - FR - École supérieure des arts appliqués - MANAA

Résidences 2017 Création en cours - Médicis Clichy Montfermeil
2016 CPIF - Centre Photographique d’Ïle de France - Pontault - Combault
Cité des Arts - Site de Montmartre - Paris

2014 Bilbao Arte - Bilbao (ES)
Kyoto Art Center - Programme Feldstärke (JAP)
Montevideo - Marseille - Programme Feldstärke
PACT Zollverein - Essen - Programme Feldstärke (DE)

2013 Institut Français - Matadero - Madrid (ES)
2012 Casa de Velázquez - Académie de France à Madrid (ES)
Planches-Contact - Deauville

2011 Atelier de Visu - Marseille

EXPOSITIONS PERSONNELLES 2017 DIACHRONIES - Parc Culturel de Rentilly
2015 Surfaces - Fundación Bilbao Arte (ES)
2014 Une île - Institut Français - PhotoIreland - Dublin (IR)
2013 Teufelsberg - Galerie Fontaine Obscure - Aix-en-Provence
2012 Teufelsberg - Galerie Éponyme - Bordeaux

Production : Le Fresnoy, Studio national des arts contemporains