Estran
Assia Piqueras (FR)
Estran
Installation
  • Documentaire, 8’, 4K, France
  • Installation, 20’ (en boucle), HD
  • Sculpture, ébène et acier, 93 cm x 24 cm x 9 cm (socle)

Estran met en présence un film et une sculpture, dans un espace traversé par la lumière d’un soleil. À l’origine de cette installation audiovisuelle et sculpturale il y a le récit d’un jeune Guinéen rencontré quelques mois après son arrivée en France à l’hiver 2016. Sa parole a quelque chose de commun avec certains versets des Écritures. Le film les fait dialoguer à travers le corps d’une femme rendue au silence d’un deuil biblique et contemporain.

Le mapping génère l’empreinte lumineuse d’un espace absent : une ouverture traversée par la lumière d’un soleil, lentement déplacée suivant l’inflexion de sa trajectoire. Envisagée comme phénomène physique autant que comme inquiétude métaphysique, cette découpe lumineuse dément les propriétés d’un éclairage fonctionnel, exhaustif et constant, en provoquant une coïncidence ponctuelle et partielle de la lumière avec la sculpture. L’enregistrement binaural de la marche est diffusé à 360° dans les casques mis à disposition sur les assises, et restitue l’écoute de la femme sur l’estran. Les quatre enceintes qui cernent l’installation spatialisent le survol du drone, ses changements d’orientation, d’altitude, de vitesse et de timbre.

Lamine Diallo, Sixtine de Thé, Th. V., Éric Prigent, Daniel Dobbels, Julien Maire, Bertrand Scalabre, François Bonenfant, Constantin Jopeck, Baptiste Jopeck, Yoann Helynck, Thomas Guillot, Antonin Rey, Rémi Mencucci, Baptiste Evrard, Pierre-Yves Boisramé, Camille Martin, Alexandra Sabathé, Sébastien Eugène, François Lescieux, David Chantreau, Cyprien Quairiat, Christophe Gregório, François Bedhomme, Pierre Le Lay, Sébastien Cabour, Thomas Mouchart, Iris Bernadac, June Balthazard, Julie Vacher, Cindy Coutant, Mili Pecherer, Vincent Pouydesseau, Les Machineurs, Ardèche Images, C. N., L. P.

Assia Piqueras
Assia Piqueras France
Promotion Chantal Akerman

Diplômée du Master Cinéma anthropologique et documentaire de l’Université Paris-Nanterre, ancienne élève de l’École normale supérieure, et membre du GRAF (Groupe de recherche en anthropologie filmique). Sa pratique filmique s'exerce comme lieu possible d’un alliage : celui du matériau documentaire et de l'écriture. Ses films, créatures hybrides, regardent vers la parole et vers le monde, menant leur effort dans le sens du dépouillement.

Production : Le Fresnoy, Studio national des arts contemporains