Macula
Hideyuki Ishibashi (JP)
Macula
Installation

La perte de matérialité de la photographie s’est imposée avec l’apparition des smartphones qui ont conduit peu à peu à la disparition du sens même de l’acte de photographier. Tout ce qui nous entoure ne semble avoir pour seule finalité que la projection sur un écran, y compris nos propres visages déformés et maltraités par des selfies convulsifs. Autrement dit, prendre une photographie consiste à remplacer l’objet et soi-même par une représentation codifiée et commerciale alignée sur ses semblables. Rapprocher l’image d’un idéal normé en chassant l’obscurité par la lumière devient une référence esthétique. La photographie moderne est ainsi parfaitement plate et nette, quand bien même il s’agirait de nourriture, d’un paysage ou d’un portrait.

Que se passe-t-il subitement si les ombres prennent le pouvoir sur la lumière ?

Ce projet est un miroir. Ce miroir d’ombres reflète la silhouette du visiteur, tandis qu’un miroir classique en capte le reflet. L’ombre n’est pas immédiatement reflétée, elle est dessinée progressivement en quelques minutes pendant lesquelles le spectateur ne peut pas se déplacer.

Ces quelques minutes peuvent sembler longues dans un monde où rythme et vitesse s’affirment comme valeurs y compris dans l’acte de photographier. La silhouette ainsi fixée dans le miroir perdra progressivement son apparence lorsque le spectateur s’éloignera. Image et temps disparaîtront alors comme le sable dans le sablier, illustrant le côté éphémère de l’existence même qui nous fait retourner à l’état de poussière.

Alexis Gras, Julien Maire, Christophe Gregório, Cyprien Quairiat, Sébastien Cabour, Thomas Mouchart, Marie Devarenne, Vincent Pecaut, Gao Bo, Daniel Dobbels, Madeleine Van Doren, Éric Prigent, Luc-Jérôme Bailleul, Pascal Buteaux, Barbara Merlier, Pascale Pronnier, Christophe Boulanger, José-Manuel Gonçalvès, promotions Chantal Akerman & Michelangelo Antonioni et l’équipe du Fresnoy.

Hideyuki Ishibashi
Hideyuki Ishibashi Japon
Promotion Chantal Akerman

Né à Kobe, au Japon, en 1986. Après des études de photographie à Nihon University College of Art, Hideyuki Ishibashi vient s’installer et travailler à Lille en 2011. Son travail, qui s’exprime essentiellement à travers la photographie, a été présenté lors d’événements tels que Unseen Photo Festival et Breda Photo ou lors d’expositions personnelles et collectives au Japon, en Corée du Sud, Angleterre, Espagne, France, Allemagne, Belgique et aux Pays-Bas. Il était également nominé au prix Voies Off 2013 à Arles, où il a présenté ses travaux pour la première fois en France, puis en 2014 par SFR Jeunes Talents Photo pour l’exposition « Micro-Macro » à Lille. Son projet Présage a fait l’objet d’un premier livre en 2015 publié par IMA Editions au Japon.

Cursus

2005-2009 Nihon University College of Art Department of Photography

Expositions
2017 Haute Photographie 2016, LP2 (Las Palmas), Rotterdam, Pays-Bas (exposition collective) 2016 Hideyuki Ishibashi, IBASHO Gallery, Anvers, Belgique (exposition solo) 2015 Présage, V2N, Marseille (exposition solo) *2014/ MicroMacro, SFR Jeunes Talents photo Gare Saint Sauveur, Lille (exposition collective)

  • Neuflize OBC Banque française issue de la fusion de la Banque NSMD (Neuflize Schlumberger Mallet Demachy) et OBC (Odier Bungener et Courvoisier) en 2006
  • Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains, Tourcoing Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains est né de la volonté du ministère de la Culture et de la Communication d’implanter dans le nord de la France, un établissement supérieur d’enseignement artistique d’un type nouveau, pôle d’excellence d’envergure nationale et internationale, dont les références furent exprimées par quelques formules telles que « un IRCAM des arts plastiques » ou encore « une villa Médicis high-tech ».

Sa pédagogie, principalement fondée sur la production d’œuvres de toute sorte dont le point commun est l’intégration de techniques audiovisuelles professionnelles, en fait un lieu de production, d’expérimentation et de diffusion totalement inédit.

Source: http://www.lefresnoy.net/fr/Le-Fresnoy/presentation