Le Baiser du silure
June Balthazard (FR)
Le Baiser du silure
Film -

La silhouette d’un pêcheur, entre le jour et la nuit. Qu’est-ce qui anime ce corps qui affronte l’obscurité, le temps suspendu comme la brume, la solitude et le froid ?

Ce que convoite le pêcheur, c’est un silure, un poisson des fonds qui a la caractéristique peu commune de pouvoir dépasser la taille humaine. Depuis son intrusion en France il y a quelques dizaines d’années, cette espèce originaire du Danube est devenue un objet d’intérêt médiatique, d’interrogations et d’angoisses. Nos connaissances sur les silures sont ténues et l’espèce suscite la même méfiance que nous inspire un corps étranger, suspecté de déranger l’ordre préétabli.

Trois voix-off documentaires accompagnent la traversée du pêcheur, sa propre voix, celles d’un scientifique et d’une poétesse. Elles ouvrent une porte aux profondeurs mystérieuses et à l’irrationnel tout en pensant l’ordre naturel et les rapports de l’homme à son environnement. — Soudain, des phénomènes adviennent donnant l’impression d’une perception biaisée, hallucinatoire ou du surgissement d’événements fantasmagoriques. Les termes « étrange » et « étranger » retrouvent alors leurs sens primitivement indistincts.

June Balthazard
June Balthazard France
Promotion Chantal Akerman

Née en 1991 en France, June Balthazard a étudié à l’Institut Supérieur des Beaux-Arts (ISBA) de Besançon et parallèlement, à la Haute École d’Art et de Design (HEAD) de Genève dans le département Cinéma/Cinéma du réel. Elle a également fait un post-diplôme au Fresnoy - Studio National des Arts Contemporains où elle a réalisé deux documentaires : La Rivière Tanier et Le Baiser du Silure.

Son travail mêle des éléments hétéroclites. Elle confronte notamment le documentaire à des formes plus décollées du réel qui ne le trahissent pas mais au contraire l’éclairent, le transfigurent. En ce sens, ses films sont empreints d’un réalisme magique.

Son travail a été montré dans des expositions comme "Les liaisons équivoques" au Musée des Beaux-arts de Dole, lors de conférences comme "Les séances Spéciales" au FRAC Franche-Comté et dans des festivals, notamment le festival Visions du réel de Nyon où elle a reçu le prix Opening Scenes en 2018.

Cursus

2018
Festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand, compétition nationale, France
Festival international du court-métrage de Winterthur, compétition internationale, Suisse
Festival RIDM, compétition internationale, Canada
Exposition Panorama 20 : commissaire José-Manuel Gonçalvès, Fresnoy, France
Paréidolie, Salon International du Dessin Contemporain, Espace vidéo, France
Festival du film Court en Plein air de Grenoble, compétition Regards, France
Prix Tënk et acquisition
Visions du réel, compétition Opening Scenes, Suisse

2017-2016
Exposition Panorama 19 : commissaire Jean de Loisy, Fresnoy, France
Soutien individuel à la création, DRAC - Bourgogne-Franche-Comté
DOCM, Visions du réel, Suisse
Short Film Corner, Festival de Cannes, France
Exposition Liaisons équivoques, Musée des beaux-arts de Dole, France
Conférences Séances Spéciales, FRAC Franche-Comté, France

Production : Le Fresnoy, Studio national des arts contemporains