L'art suppose la justice - Partie I

Évènement

Conférence de Joseph COHEN & Raphael ZAGURY-ORLY - lundi 24 octobre à 16h00 - Salle Cocteau

 


large_Raphael_Zagury-Orly_-_Photo1.jpgRAPHAEL ZAGURY-ORLY est, depuis 2004, Professeur de philosophie à l’Ecole des Beaux Arts – Bezalel (Israel), et de 2010 à 2014 a été, Directeur de son prestigieux programme de Master de Beaux-arts (MFA). Il est actuellement chercheur associé en philosophie à l’Université de Heidelberg (Allemagne) et Professeur invité de philosophie à l’Université de Rome – Sapienza (Italie). Il a également été, en 2014-2015, Professeur invité de philosophie à la Staatliche Hochschule für Gestaltung de Karlsruhe (Allemagne) et, de 2009 à 2013, enseignant-chercheur en philosophie à l’Institut Cohn de l’Université de Tel-Aviv.

En janvier 2011, il a publié Questionner encore aux Editions Galilée. Il a aussi codirigé, avec Joseph Cohen, le collectif Judéités. Questions pour Jacques Derrida aux Editions Galilée (2004), et, pour la revue Les Temps Modernes, les collectifs Heidegger. Qu’appelle-t-on le lieu ? (2008) ainsi que Derrida. L'événement déconstruction (2012). En 2016, il a publié à La Règle du Jeu (Editions Grasset) le collectif Heidegger et « les juifs ».

Il est, depuis 2004, Éditeur scientifique et traducteur auprès des Éditions Resling de Tel-Aviv où il a dirigé les éditions scientifiques de nombreux ouvrages de philosophie française contemporaine et en particulier de Derrida, Lyotard, Bataille, Deleuze, Levinas.

En 2014, Raphael Zagury-Orly est nommé conseiller spécial au Zentrum für Kunst und Medientechnologie, notamment pour le projet GLOBALE et, en juin 2015, a co-dirigé, avec Peter Weibel et Joseph Cohen, « Das Tribunal ». Il a aussi coordonné, en collaboration avec Noam Segal, au Musée de Tel-Aviv l’exposition « Walter Benjamin – Exilic Archives », tenue en 2015-2016.

En 2015, il fonde, avec Charlotte Casiraghi, Joseph Cohen et Robert Maggiori, les Rencontres Philosophiques de Monaco.

Raphael Zagury-Orly est membre permanent, depuis 2016, du groupe de recherche interdisciplinaire (scientifique, artistique et philosophique) autour de « L’incertitude des formes », au Fresnoy.

Il travaille principalement sur l'idéalisme allemand, sur la phénoménologie, la déconstruction derridienne et l'éthique lévinassienne ainsi que sur la théorie de l’art contemporain. 

  


medium_Cohen-Joseph.jpg

Joseph Cohen (School of Philosophy, University College Dublin)

Joseph Cohen est professeur de philosophie au University College de Dublin (depuis 2007) et professeur invité de philosophie ou chercheur affilié dans de nombreuses universités européennes. Il a publié deux ouvrages consacrés à Hegel, Le spectre juif de Hegel (Paris, Galilée, 2005) et Le sacrifice de Hegel (Paris, Galilée, 2007) et un ouvrage sur Emmanuel Levinas intitulé Alternances de la métaphysique. Essais sur E. Levinas (Paris, Galilée, 2009). Il a co-écrit, avec Dermot Moran, le Husserl Dictionary (London, Continuum, 2012) et co-dirigé plusieurs collectifs en collaboration avec R. Zagury-Orly : Judéités. Questions pour Jacques Derrida (Galilée, 2003) ; Heidegger. Qu’appelle-t-on le lieu ? (Gallimard, 2010) ; Derrida. L’événement déconstruction (Gallimard, 2012) ainsi que Heidegger et « les Juifs » (Grasset, 2015). Et en collaboration avec G. Bensussan : Heidegger. Le danger et la promesse (Kimé, 2006).

Il est membre permanent, depuis 2016, du groupe de recherche interdisciplinaire (scientifique, artistique et philosophique) intitulé « L’incertitude des formes », au Fresnoy.

Il est également membre fondateur, avec Charlotte Casiraghi, Robert Maggiori et Raphael Zagury-Orly, des Rencontres Philosophiques de Monaco.

Ses recherches philosophiques s’inscrivent dans le sillage de l’idéalisme allemand, de la phénoménologie contemporaine, de la déconstruction et de la théorie critique et sont concentrées principalement sur les thématiques du sacrifice, du pardon, du nihilisme et de la technique, de la justice, et de l’ontologie et de la théologie.