Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans api_getInfo() (ligne 23 dans /mnt/storage/www/websites/lefresnoy.net/tools/php/api/functions.php).
  • Notice : Array to string conversion dans api_getInfo() (ligne 23 dans /mnt/storage/www/websites/lefresnoy.net/tools/php/api/functions.php).
  • Notice : Array to string conversion dans api_getInfo() (ligne 23 dans /mnt/storage/www/websites/lefresnoy.net/tools/php/api/functions.php).

Beautiful Agony - Installation de Joan Fontcuberta & Pilar Rosado

Beautiful Agony

image de l'oeuvre Beautiful Agony de Joan Fontcuberta & Pilar Rosado

De Joan Fontcuberta & Pilar Rosado, installation 2021

À partir d’un dataset de portraits en plein orgasme (tirés de la page www.beautifulagony.com sur laquelle des milliers d’utilisateurs publient leurs vidéo-selfies après avoir garanti que leur orgasme n’est pas faux mais authentique), nous avons utilisé la technologie GAN (Generative Adversatorial Networks) pour lancer un processus de deep learning visant à générer de faux portraits de personnes inexistantes au moment de l’apogée. Ce processus permet d’identifier les modèles expressifs caractéristiques de l’orgasme et de transférer leur typologie de traits à l’image de n’importe quel visage.
À titre de cas d’étude, nous les avons appliqués de manière volontairement caricaturale sur une certaine catégorie de personnalités puissantes de la sphère politique, celles impliquées dans des affaires médiatisées de scandales sexuels, d’épisodes de harcèlement ou d’adultère manifeste. Cette fois, donc, c’est au tour de Donald Trump, Silvio Berlusconi, Juan Carlos de Bourbon et Dominique Strauss-Kahn, protagonistes d’exemples bien connus d’abus de pouvoir et d'une violence sexiste favorisée par la société patriarcale.
Le deepfake permet actuellement un degré de raffinement qui cache la manipulation au point de la rendre indiscernable, mais dans ce cas nous avons préféré opter pour une exagération grotesque, c’est-à-dire pour une fiction qui ne prétend pas tromper mais justement révéler les mécanismes de la tromperie.
L’installation est complétée par des instantanés 3D qui correspondent aux quatre personnages, des bustes avec leurs visages pétrifiés, comme si l’œil de la Méduse – l’œil de l’histoire qui pointe la honte – les avait attrapés dans l’épiphanie de l’extase.

Remerciements Thanks

Merci à tous les supers humain.e.s du Fresnoy, de l'Ariège et d'ailleurs qui m’ont aidée et soutenue dans ce projet, merci aux araignées, au platane et à la grotte, à Ludovic De Oliveira, Cindy Coutant, Alice Goudon, Lilou-Magali Robert, Julian Eggerickx, Les Foudres !, Medhi Formisano, Stéphane Grandin, Kendra McLaughin, Olivier Jonvaux, Santiago Bonilla, Olivier Pasquet, Emanuele Coccia, Bertrand Mandico, Philippe Quesne et Laurent Guido mon directeur de thèse.

Crédits Credits

Une partie de ce projet a été réalisée dans le cadre du Projet de recherche PID2019-104628RB-I00 “Liminal poetics in the contemporary world: creation, training and social commitment”, financé par le Ministère de la Science, de l’Innovation et de l’Enseignement supérieur (Espagne)

Images de l'oeuvre
Partenaires
  • Beatiful Agony, Facettes de la petite mort
  • INA
  • Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains, Tourcoing

Oeuvres de Joan Fontcuberta produites par Le Fresnoy :

Oeuvre de Pilar Rosado produite par Le Fresnoy :

Retour à la liste des productions