Message d'erreur

Notice : Undefined offset: 0 dans include_once() (ligne 581 dans /mnt/storage/www/websites/lefresnoy.net/drupal/drupal-public/sites/prod/themes/babylon/templates/productions/page_production.php).

PHARMAKON. Dernière conversation dans l'écume de tes commissures

image de l'oeuvre PHARMAKON. Dernière conversation dans l'écume de tes commissures de  Stéphanie Gervot

De Ov installation 2019

Diffusions

Pharmakon est le remède, ou le poison.

Chaque jour d’ouverture, à une certaine heure, se déclenche une Dernière conversation dans l’écume de tes commissures, un cycle dans lequel tu es invité.e à entrer en gestation. Dans l’antre humide de la créature, une silhouette inerte diffuse une conversation dangereuse. Réveil après réveil, une entité détachée part insatiablement en chasse. L’environnement semble former une couche de protection difficile à transgresser, mais laisse pourtant échapper quelques râles d’existences étouffées. Le corps global devient cancéreux et un liquide s’en écoule.

Après ces instants arrachés au néant auquel tu résistes, dans le refuge des brèches que tu désires, il n’y a plus de retour en arrière, il est trop tard pour rester calme, c’est ce qu’une telle opération implique. Il y a un moment où tu crois en l’importance de chacun, il y a un moment où il faut sortir les couteaux, c’est le premier pas réel hors du cercle, c’est nécessaire quand le monde se déchaîne.

Louange à la chair de l’époque qui lève le soleil de minuit.

Louange aux marges.

Technosauvages.

Dansons avant d’être repéré.e.s.

Dansons avant d’être dépecé.e.s.

Remerciements Thanks

Aux serpents des mers, Aux os broyés des grands bassins, Aux faces enfuies dans la terre, Aux existences prises dans la solitude, Aux corps en camouflage, Aux tissus contaminés, Aux contacts qui soignent, Aux puissantes rencontres, Aux flammes dans les yeux, Aux « jamais libre si tu ne l’es pas », Aux étreintes qui perdurent, Aux fleurs sur les bas-côtés, Aux abeilles et aux frelons, Aux enfants indisciplinés, Aux fourchettes du zbeul, Aux métamorphoses, Aux corps inassignables, Aux talons aiguilles provocantes, Aux poils doux dans les niches chaudes, Aux veilleuses dans les chemins, Aux pieds nus sur les bris de verre, Aux barricades de papier enflammées, Aux cabanes sur les eaux, Aux sans-abris pour respirer, Aux histoires oubliées des grands récits, Aux douloureuses privations de parole, Aux lucioles des mailles profondes, Aux complicités ardentes, Aux brûlures des sœurs, Aux intimités violées, Aux enfants qui ne viendront plus, Aux muselières dans les prisons, Aux yeux arrachés, Aux ossatures qui ne pourront plus jamais danser, Aux désespoirs où il n’y a plus rien à perdre, Aux espoirs prêts à tout sacrifier, Aux oiseaux de la tempête qui approche, Aux amitiés dispersées

Teaser
Images de l'oeuvre
Partenaires
  • Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains, Tourcoing

Oeuvre d' Ov produite par Le Fresnoy :

Retour à la liste des productions