Message d'erreur

Warning : Invalid argument supplied for foreach() dans include() (ligne 582 dans /var/www/websites/lefresnoy.net/drupal/drupal-public/sites/prod/themes/babylon/templates/views-view--productions--page_production.tpl.php).

Hand-Held

image de l'oeuvre Hand-Held de  David Rokeby

De David Rokeby installation 2012

Hand-held est une installation composée d’un espace apparemment vide qui révèle son contenu quand on l’explore avec les mains. Aujourd'hui, nous avons l’habitude d’utiliser nos mains pour naviguer dans des espaces virtuels, qu'ils soient commerciaux, sociaux, politiques ou relationnels, en nous servant d'écrans tactiles, de souris et de claviers. Nos mains, qui ont fortement évolué en termes de dextérité et de terminaisons nerveuses, sont réduites à un rôle de pointeur et de signifiant. L'œuvre occupe l'espace d'exposition à la manière d'une sculpture, mais n'est d'abord visible que par l'ombre qu'elle reflète sur le sol. Nos mains sont les agents actifs avec lesquels nous explorons l'espace. Quand notre main pénètre dans l'espace occupé par une partie de la sculpture, son image apparaît sur nos mains et nos doigts, comme si elle était physiquement présente. Si l’on bouge ses mains dans tous les sens, on peut découvrir l'envergure de l'objet et ses interactions avec ce qui l'entoure. Quand on s’approche d'un objet, il est d'abord flou, puis il devient plus net au fur et à mesure que la main se rapproche. Quand on passe la main au-dessus de lui, l'objet perd à nouveau de sa netteté et disparaît. Certains éléments bougent quand on les traverse, comme si une brève séquence d'images vidéo était projetée dans l'espace. Autre cas de figure, si l’on traverse un objet, on voit apparaître une série de coupes transversales ondoyantes de sa partie intérieure. La sculpture invisible est principalement composée de mains et d'objets que l’on tient. Les mains (détachées de leurs corps comme celles des bourreaux de la fresque de Fra Angelico, « Jésus raillé par ses bourreaux ») se touchent, s'échangent des objets avec des gestes évoquant à la fois la convivialité, les aspects pratiques, financiers et symboliques. C'est en quelque sorte un réseau d'engagements et d’échanges hanté par les fantômes d’une tactilité et d’une intimité révolues . En même temps, c'est une évocation de la plénitude de l'espace, en apparence vide, qui nous entoure... et qui est occupé par le foisonnement de nos idées, par nos regards voyeuristes et inquisiteurs, par l’intensité émotionnelle qui émane de nous et, plus encore, par la communication invisible que nous utilisons de plus en plus pour transmettre des informations, mener des transactions et être en lien avec les autres.

Images de l'oeuvre
Processus de création
Partenaires
  • Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains, Tourcoing

Oeuvre de David Rokeby produite par Le Fresnoy :

Retour à la liste des productions