Requiem pour une fourgonette

image de l'oeuvre Requiem pour une fourgonette de  Leslie Bloquert Leslie Bloquert

De Leslie Bloquert installation 2006

Comment trouver le moyen, même temporaire, de s'évader de cette société, de se désenclaver de la pesanteur du quotidien, de s'offrir sa propre liberté et de pouvoir décider où l'on a envie d'être et d'aller? La solution que j'ai trouvée pour me permettre de vivre le quotidien, d'une autre manière que celle dictée par les valeurs actuelles, sans avoir d'adresse, de facture, mais aussi d'électricité et d'eau courante (luxe et confort oubliés des vestiges de la modernité), a été de m'installer dans une fourgonnette. Moyen de transport et outil de travail, mais aussi espace de vie. Mon départ s'est transformé en errance. J'avais une quête, celle de me retrouver un atelier. Et en fait, je ne l'ai toujours pas trouvé. Mais, durant plus d'un an, j'ai observé et filmé tout ce qui a traversé ma vie, une vidéothèque constituée de paysages, d'animaux, d'évènements, de personnes, la famille, les amis, les amours, bref tout un bagage de rencontres qui m'ont laissé une trace, une discussion, une parole, un échange, une image, gravés sous cette forme dite amateur. Quand j'ai commencé à tenir la caméra, je ne m'étais pas dit alors que j'allais en composer un "film". De ce fait, j'étais absolument libre de manipuler l'outil comme je l'entendais. L'utiliser comme simple objet de captation, et non comme outil pour créer du réel. Sans préméditation, les gens sont les acteurs de leur propre vie, et tout doit être enregistré sur le vif. Ce que je retrace ensuite sont des bribes éparses, choisies et regroupées dans une continuité programmée : le montage, ici travaillé dans un soucis d'assemblage, de composition, à la recherche d'une musicalité. Aucun nom de personnes ou de lieux n'est cité. Les saisons et la lumière comme seule temporalité. Le montage dessine la carte de mes déplacements, tisse un parcours, une route menant jusqu'au vaste terrain vague et anonyme de cette société. Un fauteuil collectif, sculpture hybride, alimente et accentue le propos de l'installation et du "film" qui synthétise le véhicule comme espace de repos et d'isolement, à la fonction première de mobilité. Donc, une démarche de capture audio-visuelle libérée, détachée de toute contrainte archétypale, un cheminement et un mode de vie proche du nomadisme sont les facteurs corrélatifs à ce travail. La fourgonnette est décédée et avec elle le temps d'une errance. De retour à la norme sédentaire, l'espace de l'installation est symboliquement commémoratif d'un parcours, d'une fuite: la route, la quête de "lieux acceptables", d'oasis éphémères.

Remerciements Thanks

Remerciements : A tous ceux qui, durant un an, ont croisé ma route.

Images de l'oeuvre
Partenaires
  • Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains, Tourcoing

Oeuvres de Leslie Bloquert produites par Le Fresnoy :

Retour à la liste des productions