Voir l'oeuvre de See Raphaël Botiveau 's artwork

logo exposition parnorama 18

08 / 10 31 / 12 / 16

« Éviter le piège de l'exposition collective, Graal introuvable Découvrir un lieu magique, symbole d'une politique culturelle ambitieuse française avec une direction et une équipe passion- nées et stables
Le montrer en majesté avec la richesse de ses strates historiques et dévoiler ce qui est parfois caché
Réunir des partenaires que rien ne devrait réunir
Tenter de dialoguer avec un espace non conçu à l'origine pour y montrer des œuvres
Mêler des artistes consacrés et des inconnus en oubliant le jeu- nisme, l'esthétiquement correct et les quotas
Leur attribuer à chacun un espace après discussion
Puisque des contraintes nait la liberté, leur indiquer de nombreux thèmes potentiellement fédérateurs (mais qui ne seront proba- blement pas retenus)
Privilégier la commande sur l'oeuvre préexistante
Travailler sur un parcours uide avec des intensités lumineuses diverses en préférant le vide au plein, la surface au volume
Créer des émotions différentes
Mettre en valeur le processus créatif et une certaine dif culté d'interprétation
Faire le compte des occasions manquées et des refus polis pour nalement s'en réjouir
Traiter les artistes pratiquant le cinéma sur le même plan que ceux qui désirent occuper toute la nef avec une seule installation sans porter attention à leur amis
Essayer donc d'être équitable, même si cela n'a pas toujours de sens
Ne pas reléguer les artistes souhaitant une projection en salle et les intégrer au parcours de diverses manières, notamment au moyen d'une bande-annonce sans visée commerciale
Tenter de respecter le visiteur (et le créateur) en indiquant la du- rée d'une œuvre et le passage du temps
Se battre contre la médiocrité
Se réjouir de travailler avec des artistes vivants et des émotions, des échecs et de surprises qui en résultent
Créer scénographiquement un panorama contemporain, car tel est le titre historique de l'événement (on ne peut que dif cilement trouver plus juste et plus beau, donc en conséquence ne surtout pas choisir de sous-titre)
Fréquenter une institution culturelle de plusieurs milliers de mètres carrés à plus de 200 km de la capitale (si loin, si proche) Se poser les questions de la démocratisation et de la décentralisa- tion culturelles pour ne surtout pas y répondre
Se demander comment on est arrivé là et pourquoi
Panorama, l'anti-exposition qui fait exposition
Espérer que la machine Fresnoy vivra
Donner du plaisir
Faire con ance aux amis
Finir l'accrochage
Penser à d'autres manifestations et partir
Revenir
Écrire : merci à tous »


Laurent Le Bon, commissaire

Exposition du 8 octobre au 31 décembre 2016

Vernissage vendredi 7 octobre de 18h à minuit

HORAIRES

Mercredi, jeudi, dimanche : de 14h00 à 19h00
Vendredi, samedi : de 14h00 à 20h00
Fermé le lundi et mardi

VISITES GUIDÉES

Mercredi 21 décembre à 15h00
Accessible aux visiteurs de l’exposition

Tous les dimanches à 16h00
(sauf le 25 décembre) Entrée gratuite

TARIFS

Plein tarif : 4€ / Tarif réduit : 3€ *
* Etudiants, seniors, demandeurs d’emploi, membres des amis des musées, chèque crédit loisir.

Tarifs visites guidées : 40,00 €
groupe de 10 à 30 pers, 1h
Sur réservation: 03 20 28 38 04 / lmenard@lefresnoy.net

Gratuit pour les moins de 18 ans et pour tous, chaque dimanche

ACCÈS
  • Métro : Ligne 2 station Alsace

  • Bus : Ligne 30 direction "Forest rue de Tressin" ou "Hem 4 Vents", arrêt Fresnoy. Consulter les horaires des bus.

  • Train : Gare SNCF de Roubaix (emprunter la passerelle, suivre rue du Fresnoy, rue du Capitaine Aubert, puis rue du Fresnoy)

  • Voiture : De Paris ou Lille : Autoroute direction Roubaix-Villeneuve d'Ascq, puis voie rapide direction Tourcoing Blanc-Seau, et sortie n°9 Le Fresnoy
    De Gand ou Bruxelles : autoroute direction Lille, sortie n°13a vers Croix-Wasquehal, puis direction Roubaix, et sortie n°9 Le Fresnoy - Studio national
    50.700318, 3.154566