Spectres plastiques

Évènement

Conférence de Matthieu BROUILLARD - lundi 9 novembre à 16h00 Conférence - Salle Cocteau

L’artiste visuel québécois Matthieu Brouillard discutera de la mise en scène du corps humain en photographie et en vidéo, que ce soit dans le cadre d’œuvres de fiction ou dont l’approche se réclame davantage du documentaire. Il abordera plus précisément la notion de « plasticité spectrale », selon laquelle l’image du corps (voire la corporéité en tant que telle), peut être perçue non seulement comme une réalité matérielle d’une singularité irréductible, mais aussi comme un condensé fantomal de formes, symboles, archétypes et modèles normatifs issus d’une mémoire culturelle. Cette notion de plasticité spectrale sera éclairée et illustrée par deux exemples tirés de sa pratique artistique – une série photographique inspirée d’une figure extraite d’un tableau du 16ème siècle et un documentaire expérimental traitant du corps en vol –, ainsi que par les idées de penseurs tels Aby Warburg, Jacques Lacan et Michel de Certeau.


Matthieu Brouillard est un artiste visuel né à Montréal. Son travail - en photographie, vidéo et écriture - a été exposé et publié au Canada, en Allemagne, aux États-Unis, en France, en Italie et en Suisse. Matthieu Brouillard a collaboré avec des metteurs en scène de théâtre et pris part à un projet qui visait à mettre en relation architecture, littérature et vidéo (Les Archi-fictions, 2006). À l’automne 2010, il a été chargé de cours au département d’histoire de l’art de l’Université de Zürich, où il a dirigé un séminaire qu’il a intitulé La Photographie et la "crise du sujet" dans la pensée française du 20ème siècle. Il a été artiste en résidence à la Christof Merian Stiftung de Bâle en 2008 et, en 2011, le Studio du Canada lui a été attribué à la Cité Internationale des Arts de Paris. En 2012, il a été chercheur invité dans un groupe de recherche en esthétique à l'Université des Arts et du Design de Karlsruhe (Allemagne). Son travail, qui fait partie de collections privées et publiques au Canada et en Europe, a reçu maintes fois le soutien du Conseil des Arts et des Lettres du Québec, du Conseil des Arts du Canada et des Fonds Québécois de Recherche sur la Société et la Culture. Il a publié trois livres : Narragonie (2007), Darkness Implacable (2011), et Coming through the Fog (avec Donigan Cumming; 2012).

20-a

20-b