Les Têtes de Mort d'Arkana

image de l'oeuvre Les Têtes de Mort d'Arkana de  Charlotte Bayer-Broc Charlotte Bayer-Broc

De Charlotte Bayer-Broc film 2017, 28min

D’après « Slogans» par Maria Soudaïeva, traduit du russe par Antoine Volodine Publié par les Editions de l’Olivier

Dans un monde de guerre totale, où l’humain n’existe plus que sous forme de trace, une chamane dévastée, une cantatrice brisée et une tueuse attendent désespérément le retour d’Arkana, prisonnière du Régime des Sans-Visages. Face à la brutalité, au chaos et aux souffrances, à l’embrasement suicidaire d’une planète entière, elles se sont réfugiées dans une forêt lointaine. Cette forêt, c'est celle d'une série de peinture de Boticcelli, Historia de Natagio Degli Onesti. C'est le théâtre d'une traque éternelle, d'une mise à mort, celle d'une jeune fille qui s'est refusée à son amoureux. Les figures de la femme poursuivie, ouverte, déchirée viennent heurter la communauté fragile que forme ces quatre créatures féminines. Elles inventent alors ensemble des rituels, des gestes, des imprécations pour échapper à la menace qui les guette. Elles se font sorcières, elles se rêvent cyborg, elles sont des créatures mutantes dont les mains verdissent et la peau se plastifient. Elles récitent des formules magiques et s'inventent une langue pour repousser les masques qui recouvrent leurs visages. Les Têtes de Mort d'Arkana est une injonction à se désenfouir, à s'arracher au monde des vivants, à refuser la renaissance, à devenir un fantôme insurrectionnel.

Citation(s) À 4 h 48, quand le désespoir fera sa visite, je me pendrai au son du souffle de mon amour. Je me suis trouvée si déprimée par le fait d’être mortelle que j’ai décidé de me suicider. L’univers est ma tombe, le soleil n’est que ma mort, mes yeux sont l’aveugle foudre, mon cœur est le ciel où l’orage éclate. En moi-même, au fond d’un abîme, l’immense univers est la mort. Que le monde aille à sa perte, c'est la seule politique. N’imaginez pas qu’il faille être triste pour être militant, même si la chose qu’on combat est abominable. C’est le lien du désir à la réalité (et non sa fuite dans les formes de la représentation) qui possède une force révolutionnaire. Sarah Kane, Georges Bataille, Marguerite Duras, Michel Foucault. 4.48 Psychosis, L'archangélique, Le camion, Introduction à la vie non-fasciste.

Site web

Images de l'oeuvre
Partenaires
  • Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains, Tourcoing

Oeuvres de Charlotte Bayer-Broc produites par Le Fresnoy :

Retour à la liste des productions

20-a

20-b