Production

Wishing camp

image de l'oeuvre Wishing camp de  Julia Stern Julia Stern

De Julia Stern installation 2014

Un souhait se murmure ici. Une sonde lancée dans l’espace laissant sur sa trace une parabole dorée. L’intention formulée, le passant – se sait-il déjà passeur ? — gagne le temple à parole, sorte de chambre noire tellurique. Des totems sont érigés dans un cercle augural, les dynamos tournent. Il en va d’une attraction. Opérera-t-elle ? Dans cette enceinte, on compte sur la profondeur. Droits dans l’axe des piliers et du corps, voici le haut, le bas, et la rumeur... Scansion, tonalité infinie. Par vagues, le chœur irise l’air opaque, dévoilant, renouant, comme la vieille Âme du monde, nos voix tissées. Sans doute faudra-t-il au fond du calme les réapprivoiser, redonner leur sens aux mots du ciel. Une noosphère votive se révèle, transcodée dans la voûte par des lueurs ondulatoires. Il faudrait ouvrir le voyage. Le souffle intime d’une volonté secrète aura livré sa part sauvage. Intimité lointaine que cette nuée des voix où, par quelque phonèmancie – qu’en serait-il d’une divination par la voix ? Interprétée par toutes les autres ? – ou fine écoute des résonances, seraient offertes des possibilités inespérées de se surmonter : enracinement, accord, alignement, adéquation, trajectoire, réconciliation, recueillement vibratoire. Chacun est ici appelé à prendre en charge le sens vivant de ces mots. Telle est l’invite lancée au sujet prêt à se dépouiller, pour se reconnaître tel qu’il est et est appelé à être : une harmonique du don. Un texte de Jean-Philippe Gagnon et Julia Stern

Remerciements Thanks

Le Fresnoy, Robert Henke, Thomas Hocedez, Asthrolab, Nico Tep, Barbara Merlier, Richard Campagne, Franck Loo, Raphael Zucconi, Laetitia Striffling, Nicolas Tsan, Paul Hadrien, Diane Dekerle, Emmanuel Vaesken, Raphaël Holt, Ludivine Sibelle, Paul Guilbert, Nour-Eddin Mallem.

Processus de création

Oeuvres de Julia Stern produites par Le Fresnoy :

Retour à la liste des productions

20-a

20-b