The Unlimited Dream Company

image de l'oeuvre The Unlimited Dream Company de  Ben Rivers

De Ben Rivers film 2014

Une éclipse est quelque chose qui se révèle différent de son apparence. Un immeuble dans le désert, regardé de plus près, s’avère être un mirage. Le travail que j’ai fait porte sur l’illusion cinématique, cette magie qui a commencé quand les frères Lumière ont présenté leur film d’un mur démoli puis « reconstruit » en marche arrière. Le film 16mm en boucle et la série de photographies font partie de deux projets distincts que je réalise actuellement. Le film sur l’éclipse fait partie d’une série plus longue de courts-métrages que je réalise chez moi sur une période d’un an : une sorte de film d’amateur basé sur mon univers familier, mes objets, mes livres pour jouer avec les échelles, les associations, l’intimité, le passé et l’avenir. La série de photographies est née lors de ma recherche d’un projet à grande échelle au Maroc, qui s’inspirera du genre cinématographique du tournage dans le tournage. Les clichés ont été pris lors de mes repérages autour de Ouarzazate, « la porte du désert », au centre-sud du Maroc. Ouarzazate est depuis longtemps un lieu de production de films ; elle possède deux studios cinématographiques et de nombreuses zones désertiques qui permettent de recréer toutes sortes de pays, de la Rome antique (Gladiator) au Tibet (Kundun). En roulant dans le désert, nous avons trouvé un décor de film abandonné, qui s’est fondu dans le paysage (de loin, on a l’impression de voir un vrai village, puis, en se rapprochant, on se rend compte qu’il s’agit d’un leurre, vide de toute vie). Le cinéma consiste à créer un monde, un monde oscillant entre la réalité et la fiction, et cette oeuvre est une exploration de ce monde.

Remerciements Thanks

Yasmina Benabderrahmane et Anna-Katharina Scheidegger.

Images de l'oeuvre

Oeuvre de Ben Rivers produite par Le Fresnoy :

Retour à la liste des productions

20-a

20-b