Bloody eyes

image de l'oeuvre Bloody eyes de  Joachim Olender Joachim Olender

De Joachim Olender film 2011

Une nuit, une ruelle, un corps inerte dans une voiture. Une femme s’enfonce dans la ville d’un pas pressé. Un homme la rejoint, il veut son corps mais surtout il veut ses yeux. Il lui arrache les lunettes noires qui couvrent son visage et c’est la mort qu’il voit dans son regard. Une nuit, dans les rues de la ville, la femme erre à la rencontre d’un inconnu. Un homme sera-t-il capable de soutenir son regard ? Elle veut y croire. Elle n’y croit plus. C’est sa nature. Elle ne peut pas s’en empêcher. Elle tue. Bloody Eyes est une revisitation contemporaine du mythe de la gorgone dont le scénario est tiré d’une nouvelle inédite du cinéaste Luc Dardenne.
La contrainte première que je me suis donnée est que mon récit prenne corps à travers l’action qu’exercent ses yeux sans jamais les voir. Ils sont absents de l’image. Ils sont le hors-champ, le reste, l’autre. La mort. Le manque aussi. Et pourtant ils sont le film. C’est un peu comme ça que je vois le cinéma : une fausse confrontation magique, un évitement magnifique, une histoire de fuite et de désir, de désespoir et de fantasme. Un besoin irrépressible d’image mais totalement vain et à jamais déçu. C’est cela la tragédie de l’image. Rien n’est réglé. Ça s’est obscurci même. Et pourtant nous sommes traversés par une force étrange.

Images de l'oeuvre
Processus de création
Partenaires
  • Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains, Tourcoing

Oeuvres de Joachim Olender produites par Le Fresnoy :

Retour à la liste des productions

20-a

20-b