Production

Pharmakon

image de l'oeuvre Pharmakon de  Matthieu Adrien Davy De Virville Matthieu Adrien Davy De Virville

De Matthieu Adrien Davy De Virville installation 2010

L’oeuvre propose la cœxistence d’une sculpture réelle et de son homologue virtuelle dans un même espace, en créant en même temps un reflet et un prolongement de l’objet réel dans le virtuel. La contiguïté d’un corps réel et de son avatar virtuel créé un continuum, d’un environnement réel à un environnement virtuel, mais aussi d’une matérialité réelle à une matérialité virtuelle et inversement. Ce prototype est un nouvel outil dont le but est de substitué à la vision naturelle de notre environnement une vision virtuelle et idéale, symbole d’un renouvellement du réel. L’aspect prothétique et anthropomorphique est nécessaire et se doit d’évoquer la promesse du prolongement sensoriel et imaginaire de l’homme dans la technologie, et l’idée de dépasser sa propre nature dans la fusion homme-machine. La fonction de ce prototype est de choisir un individu parmi les personnes situées dans son environnement direct. La personne choisie est suivie dans ses mouvements, et selon le point de vue de celle ci, la sculpture est à la fois reflétée, et prolongée en profondeur dans l’espace virtuel. Sur l’écran de projection, le prolongement du prototype dans l’univers virtuel prend les apparences d’un reflet. Seul la sculpture virtuelle fait face à la sculpture réelle, mais ce reflet évolue dans le temps et dans la profondeur de l’environnement de synthèse. Chaque personne, suivant son comportement face à la sculpture, fait l’expérience de gagner et de perdre la sensation d’immersion et de permanence entre la sculpture réelle et la sculpture virtuelle. Ce comportement relève à la fois du disfonctionnement et du fonctionnement optimal, selon la personne choisie par la sculpture. Dans la Grèce antique, pharmakon désignait une substance qui était à la fois un remède et un poison. Cette polarité est au centre de mon travail. Ce projet d’oeuvre situé entre art et technologie est une interprétation du principe de Mc Luhan : “ Voir, percevoir ou utiliser un prolongement de soi-même sous une forme technologique, c’est nécessairement s’y soumettre ”. M.A.D

Remerciements Thanks

Le Fresnoy, Studio National Le laboratoire IRCICA CNRS et plus particulièrement MM. Christophe Chaillou, Laurent Grisoni et Samuel Degrange pour leur écoute et leur collaboration Mlle Audrey Sobgou-Zebaze pour son écoute, sa patience et son travail Mr Ulf langheinrich pour son écoute et son conseil MM Yves Malka et Pierre de Poucques d’Enzyme design pour leur collaboration et leur travail Mr Emmanuel Debriffe pour son écoute et son travail Mme Madeleine Van Doren et Mr Daniel Dobbels pour leur écoute et leur conseil MM. Thomas Lock et Atsunobu Kohira pour leur écoute et leur amitié Mr et Mme Davy de Virville pour m’avoir permis d’être là à lulu...

Images de l'oeuvre
Processus de création
Partenaires
  • Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains, Tourcoing

Oeuvres de Matthieu Adrien Davy De Virville produites par Le Fresnoy :

Retour à la liste des productions

20-a

20-b